Accueil > Troubles de santé
 

Troubles de santé

Diabète

Le corps obtient de l’énergie en produisant du glucose à partir d’aliments riches en glucides comme le pain, les pommes de terre, le riz, les pâtes, le lait et les fruits. Pour utiliser ce glucose, le corps a besoin d’insuline. L’insuline est une hormone qui aide le corps à contrôler le niveau de glucose (ou sucre) dans le sang. Il y a deux types de diabète :

Le diabète de type 1  est une maladie due au fait que le pancréas ne produit pas d’insuline. Si vous souffrez du diabète de type 1, le glucose s’accumule dans votre sang au lieu d’être utilisé comme source d’énergie par votre corps. La cause de diabète de type 1 n’est toujours pas connue. Les gens sont généralement diagnostiquées avec le diabète de type 1 avant l’âge de 30 ans, le plus souvent pendant l’enfance ou l’adolescence.

Si vous avez le diabète de type 2 , c’est que votre pancréas ne produit pas assez d’insuline ou encore que l’insuline que vous produisez n’accomplit pas son travail comme il faut. Si vous souffrez du diabète de type 2, le glucose s’accumule dans votre sang au lieu d’être utilisé comme source d’énergie par votre corps.

Le diabète s’accompagne de bien des complications :

  • Les personnes atteintes de diabète courent un risque accru de maladies cardiovasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), aussi appelées maladie cardiaque . Une glycémie (taux de glucose dans le sang) trop élevée est un facteur de risque clé, mais les gens atteints de diabète présentent souvent d’autres facteurs de risque, y compris un poids excessif, des habitudes de vie sédentaires, l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie. Jusqu’à 80 % des personnes atteintes de diabète meurent d’une crise cardiaque ou d’un AVC.  

  • La dépression touche environ 15 % des personnes atteintes de diabète. Le lien entre la dépression et le diabète n’est pas clair. La dépression peut être causée par le stress ou par les effets métaboliques du diabète sur le cerveau. Elle est associée aux gens qui prennent moins bien soin d’eux-mêmes, qui ont plus de difficulté à gérer leur glycémie, qui ont des complications de santé, dont la qualité de vie est moindre, qui ont plus de problèmes familiaux et qui doivent consacrer plus d’argent à leurs soins de santé.

  • Les problèmes digestifs sont un trouble relativement courant qui a pour effet de prolonger le temps que met l’estomac à se vider. Normalement, l’estomac se contracte pour faire passer les aliments dans l’intestin grêle, où ils sont digérés. Le nerf vague régule la circulation des aliments de l’estomac dans le tube digestif. La gastroparésie se produit lorsque le nerf vague est endommagé et que les muscles de l’estomac et les intestins ne fonctionnent pas normalement. Quand cela se produit, les aliments passent lentement ou cessent de se déplacer dans le tube digestif. La gastroparésie peut se produire chez les personnes diabétiques de type 1 ou de type 2. La glycémie élevée associée au diabète cause des changements chimiques dans les nerfs et endommage les vaisseaux sanguins qui alimentent les nerfs en oxygène et en nutriments. Au fil du temps, ce processus endommage le nerf vague.

  • La vue - Les personnes diabétiques sont plus susceptibles d’avoir des cataractes à un jeune âge, et elles sont deux fois plus susceptibles d’être atteintes de glaucome, mais c’est l’effet du diabète sur la rétine qui pose le plus grand risque pour la vue. La rétinopathie diabétique est la cause la plus fréquente de la perte de la vision chez les personnes âgées de moins de 65 ans. Elle est aussi la cause la plus fréquente de cécité en Amérique du Nord. On estime qu’environ deux millions de personnes au Canada (c’est-à-dire presque toutes les personnes atteintes de diabète diagnostiquées) ont une forme quelconque de rétinopathie diabétique.

  • Les problèmes de pied sont très fréquents chez les personnes diabétiques. Le diabète affecte la circulation et le système immunitaire, ce qui diminue la capacité du corps à se guérir. Au fil du temps, le diabète peut endommager les nerfs sensoriels (on appelle cela « neuropathie »), surtout dans les mains et les pieds. Par conséquent, les personnes diabétiques sont moins susceptibles de sentir quand elles ont une blessure au pied, comme une ampoule ou une coupure. Si elles passent inaperçues et ne sont pas soignées, même les petites blessures au pied peuvent s’infecter rapidement, ce qui peut avoir de graves complications.

  • Les maladies rénales , qu’on appelle « néphropathie » et qui affectent les reins, sont une complication grave associée à long terme au diabète. Avec le temps, les niveaux élevés de glucose dans le sang et l’hypertension artérielle peuvent endommager les reins et les empêcher de fonctionner correctement, ou même les détruire complètement. Environ un tiers des personnes qui ont le diabète depuis plus de 15 ans sont atteintes d’une maladie rénale, mais la bonne gestion du diabète et un suivi régulier peuvent prévenir ou retarder la perte de fonction rénale.

  • La maladie cœliaque est un trouble du système immunitaire qui se manifeste par une intolérance au gluten. Le gluten est une protéine qui se trouve dans le blé, le seigle, l’orge et le triticale. Quatre à 9 % des enfants atteints de diabète de type 1 ont la maladie cœliaque, mais 60 à 70 % d’entre eux ne présentent pas de symptômes de la maladie. Les enfants atteints de diabète de type 1 courent un risque accru d’être atteint de la maladie coeliaque dans les 10 années qui suivent le diagnostic.

  • La dysfonction érectile (DE) est définie comme l’incapacité persistante d’obtenir ou de maintenir une érection satisfaisante pour l’activité sexuelle. Dans jusqu’à 12 % des hommes souffrant de diabète, la dysfonction érectile est le premier signe qui mène au diagnostic du diabète.

    La moitié des hommes sont atteints de dysfonction érectile dans les 10 années qui suivent le diagnostic de diabète. Les hommes plus vieux qui souffrent de diabète depuis plus longtemps, qui maîtrisent mal leur taux de glucose sanguin, et qui fument, font de la haute tension, ont un taux de cholestérol élevé et souffrent de maladies cardiaques, sont les plus à risque.

    Le diabète endommage les parois des vaisseaux sanguins, ce qui affecte la circulation et le flux sanguin vers le pénis. De plus, les lésions nerveuses peuvent affecter la qualité de l’érection. La dysfonction érectile peut aussi être un effet secondaire des médicaments qui sont souvent prescrits aux hommes atteints de diabète (ils incluent parfois des médicaments pour faire baisser la pression artérielle et des anti-dépresseurs).

    Adapté de l’  Association canadienne du diabète (site surtout en anglais), 2011

Pour en savoir plus sur ces divers problèmes de santé, visitez la page « Troubles de santé ».


Information pour les aidants :

Au Canada

Ressources générales

Association canadienne du diabète (site surtout en anglais)

Guide canadien sur le diabète, 2011, C. Lawton et S. Walker

Diabetes and You, 2010, Association canadienne du diabète

Burden of Care, When you love someone with diabetes, 2006, Diabetes Dialogue, Association canadienne du diabète

Living With Diabetes: What You Should Know, Central East LHIN, 2009

Travelling with Diabetes, Canadian Diabetes Care Guide

Quels genres de programmes et de services sont à la disposition des personnes atteintes de diabète? 2008, Agence de la santé publique du Canada


Ressources pour les Autochtones

Kahnawake Schools Diabetes Prevention Project (KSDPP) (en anglais seulement)

National Aboriginal Diabetes Association (en anglais seulement)

Pathways to Wellness: A Handbook for People Living with Diabetes, National Aboriginal Association  (en anglais seulement)


Diabète de type I et diabète juvénile

Active living for school-age children: Tips for parents and Caregivers, Association canadienne du diabète, 2007

Fondation de la recherche sur le diabète juvénile

Life with Type I Diabetes, Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (en anglais seulement)

Aidez votre enfant ou votre adolescent à vivre avec le diabète de type 1, Fondation de la recherche sur le diabète juvénile


Au Manitoba

Manitoba Diabetes Integration Project (en anglais seulement)

Dans les Territoires du Nord-Ouest

Bureau régional des Territoires du Nord-Ouest, Association canadienne du diabète (en anglais seulement)

Au Québec

Diabète Québec

 
VON Canada

Copyright © 2009 VON Canada. Tous droits réservés.
Numéro d’enregistrement d’organisme de charité : 129 482 493 RR0001