You are here

Soumission pré-budgétaire de VON au gouvernement de l'Ontario

Investir davantage dans les soins à domicile et dans la communauté
Soumission pré-budgétaire de VON au gouvernement de l'Ontario

11 février 2020

En tant qu'organisme caritatif de soins à domicile et en milieu communautaire le plus ancien du Canada, VON est fier de servir les Ontariens dans plusieurs localités de la province.

Bien que de nombreux travaux soient déjà en cours dans le secteur de la santé dans son ensemble, nous pensons qu'il est possible de faire encore plus pour contribuer à l'amélioration de la santé des populations et à la progression d'un système plus sain, en mettant davantage l'accent sur les soins à domicile et en milieu communautaire. Ce changement significatif peut être obtenu par des modifications des dépenses, des changements de rôles et des investissements ciblés dans les personnes, les programmes et la technologie.

Le recentrage et le rééquilibrage des dépenses de santé pour étendre et renforcer les soins à domicile et en milieu communautaire contribueront grandement à maintenir les Ontariens en bonne santé et à leur permettre de rester chez eux - là où ils veulent être. Les programmes à domicile et dans la communauté réduisent l'isolement social, aident à maintenir l'indépendance des personnes âgées et réduisent la charge des soignants et l'épuisement professionnel. En outre, ils évitent des séjours à l’hôpital ou dans un centre de soins de longue durée et favorisent une transition réussie entre l'hôpital et le domicile, ce qui réduit considérablement la pression sur ces établissements.

À une époque où notre système de santé est soumis à des pressions constantes et où les patients sont contraints d’attendre les soins dont ils ont besoin, nous avançons les recommandations suivantes pour le budget 2020 afin de soutenir la santé des Ontariens :

1. Rationaliser l'accès aux soins à domicile

Dans le modèle actuel de soins à domicile, une longue évaluation est entreprise par les coordinateurs de soins des RLISS (principalement des infirmières) pour déterminer l’admissibilité d'un patient. Une évaluation est ensuite effectuée par l'organisme contractuel qui fournit le service. Ce processus détourne des infirmières de la prestation de soins directs, sépare l'évaluation initiale des soins de la prestation des soins, crée des redondances dans l'évaluation pour les patients/familles et prend du temps - ce qui entraîne souvent des retards dans la prestation des soins dont les patients ont besoin à domicile, des séjours prolongés à l'hôpital et un manque de continuité des soins.

Combiner la coordination des soins avec les services fournis par les prestataires de soins à domicile afin de réduire les transferts et de favoriser la continuité des soins et supprimer l'« intermédiaire » en déplaçant l'investissement de l'administration vers les soins directs. L'accès pourrait être encore plus rapide si les médecins, les infirmières et les hôpitaux étaient autorisés à déterminer qui a besoin de soins. L’aiguillage direct vers des prestataires de soins à domicile permettrait de libérer des ressources hospitalières essentielles et de permettre aux patients de rentrer chez eux plus rapidement. Le fait de rapprocher la prise de décision du lieu de prestation des soins peut réduire les redondances, les coûts et le temps d’attente. 

2. Investir dans la technologie des soins à domicile

Les soins à domicile sont un domaine à fort degré d’interaction directe. Ils permettent d'améliorer l'efficacité du système de santé tout en favorisant l'indépendance des patients. Comme d'autres secteurs du système de santé, ils peuvent bénéficier de l'innovation et d’investissements dans des technologies adaptées. VON exploite la technologie en offrant des consultations de soins à domicile à distance, qui permettent à un·e seul·e clinicien·ne qualifié·e, à un·e infirmier·ère autorisé·e ou à un·e thérapeute de superviser plusieurs « techniciens de soins » formés qui fournissent des soins à domicile. Ce réseau intégré fournit des informations aux patients et permet une communication en temps réel entre les équipes de soins de VON, renforçant ainsi la cohérence et la continuité dans la gestion des plans de soins, garantissant aux patients des soins de qualité, adaptés et en temps opportun. C'est en investissant dans des outils novateurs comme celui-ci que nous pourrons continuer de tirer le meilleur parti des soins à domicile. 

3. Innover et intégrer les soins de proximité

Les programmes de VON centrés sur les personnes, comme l’hébergement avec soutien et SMILE (Seniors Managing Independent Life Easily), permettent aux clients et à leur famille de mieux contrôler les soins, en s'assurant qu'ils jouent un rôle de premier plan dans l'élaboration et la gestion de leur plan de soins. Ces programmes s'appuient sur des aides traditionnelles et non traditionnelles disponibles localement et il est prouvé qu'ils permettent aux personnes à risque d’institutionnalisation de demeurer plus longtemps dans leur propre foyer et dans leur communauté. 

Veiller à ce que tout l'éventail des soins à domicile et de proximité soit pris en compte dans le rééquilibrage des investissements dans l'ensemble du secteur.

4. Soutenir les employés des services de soins à domicile et en milieu communautaire

Enfin, nous sommes profondément inspirés par nos employés de première ligne et par ce qu'ils font pour les patients et les communautés de l'Ontario. À mesure que les Équipes de santé de l'Ontario prennent forme, nous avons à cœur d'explorer la parité salariale pour les infirmiers et infirmières et les préposé·es aux services de soutien personnel qui travaillent dans tous les secteurs du système de santé. Pour obtenir des améliorations réelles et durables du système, nous avons besoin d’un réseau robuste de soins à domicile et en milieu communautaire, appuyé par des services de première ligne performants.

En vertu de l'engagement pris par votre gouvernement l'année dernière en faveur d'un nouveau financement et de sa promesse de mettre fin à la médecine de corridor, VON encourage une prise en compte accrue et un engagement encore plus prononcé en faveur des soins à domicile et de proximité, des prestataires de soins à domicile et des personnes vulnérables qui dépendent de nous tous.

Lire la suite

Agrément Canada

Agrément Canada est un organisme sans but lucratif indépendant qui procède à l’agrément des organismes des secteurs de la santé et des services sociaux, au Canada et à travers le monde. Ses programmes d’agrément très complets stimulent l’amélioration continue de la qualité par le moyen de normes basées sur des faits probants et sur un examen externe rigoureux, mené par des pairs. Agréé par l’International Society for Quality in Health Care (ISQua), Agrément Canada aide les organismes à améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients depuis plus de 55 ans.